Whiskas et Roland Barthes


20 heures.

Le moment où je donne à manger à mes chats : 20 heures.

On va peut-être m’accuser de faire du bon placement, mais : Whiskas.

Oui, la pub n’a rien à faire là, mais ils refusent de manger quoi que ce soit d’autre, Whiskas sélection de viandes en sauce, Whiskas filet du pêcheur en gelée, Whiskas délices de volaille toujours en gelée…

Ils ont faim mes trois brigands, Winky, Dinky et Roland Barthes.

Je sais, on m’a toujours dit que c’était bizarre un chat qui s’appelle Roland Barthes, un ami lettré a même plaisanté un jour à ce sujet en disant : « Il aurait fallu l’appeler Socrate, car Socrate est un chat ! » mais c’est comme ça. Winky et Dinky sont deux petites jumelles blanches mouchetées, Roland Barthes est un vieux chat tout gris au poil épais.

Je ne sais pas, ce chat est spécial.

Comme d’habitude, les petites foncent droit dans leur gamelle à peine la pâtée servie, lui reste assis stoïquement, perché sur le frigo, à regarder sans ciller la nourriture se déplacer. Il attend que les filles aient fini, qu’elles commencent à se lécher, et il descend sans un bruit, finit les restes.

Oui, j’aurais peut-être dû l’appeler Socrate.
En revanche, quand je donne le lait, il est toujours le premier à se presser, mais il n’en prend que trois lampées, puis laisse les minettes s’en donner à cœur-joie.
Je ne me souviens plus pourquoi il s’appelle Roland Barthes.
Je lui demande : « Et toi, tu sais pourquoi tu t’appelles Roland Barthes ? »
Les pupilles du chat se dilate, les yeux s’écarquillent, effarés, le poil se dresse, ébouriffé.
Sans crier gare, Roland feule, toutes griffes dehors, crache du haut du frigo, tempête comme un chat furieux, un chat qu’on aurait frappé.
Puis, il se tire. Merde, la fenêtre ouverte !

Roland Barthes est dehors.

« Eh bien, où vas-tu ? Minet, reviens ! »
Je ne sais pas ce qui lui prend.
Ce soir, pour la première fois, il reste de la nourriture au fond de la gamelle.
Je me demande quel goût ça a, Whiskas.
Après tout.
 
Exercice live (le temps d’une soirée) sur VosEcrits.com, octobre 2010.
Thème : Le moment où je donne à manger à mes chats / 20 heures, contrainte : narration à la première personne.
 
♪ Creedence Clearwater Revival : Rockin all over the world

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s