La vie des chamois #AS.5

Le chamois est un animal subversif. Plus exactement, il est narcissique. Décomposons : d’abord, « chat », qui est un animal franchement nombriliste, en suite, « moi »… je n’invente rien – ou alors, on aurait pu dire 12 mois de l’année, mais l’année du chat, même chez les Chinois ça n’existe pas. Bref, miaou, poil au minou (ouh que c’est subversif, ça.)

Après, conséquence normale de l’égo-centrisme, le chamois est coquet, prend soin de ses tubes de maquillage et de ses lotions hydratantes pour la peau – ne dit-on pas « une peau de chamois« ? D’ailleurs, quand le chamois vieillit, il est chiant : une vieille peau. Limite peau de vache. Mais après, faut pas confondre non plus. Certes, le chamois a des cornes – ça, c’est vache – mais ce n’est qu’en haute montagne qu’il fait un effet bœuf – purée j’suis en forme – tandis que la vache, elle, est plutôt un animal de la plaine. A part peut-être la vache Milka. Oui mais, pas de pub gratuite. Alors chut.

Non et puis au bout d’un moment les jeux de mots avec les bovins et les équidés, ça va bien, quoi…
Non et puis surtout, y a un excellent sketch de Raymond Devos qui traite déjà de bovins et d’équidés.

Floune Alfred jeux de mots pourris

♪ Michaël Jackson : Maria

Advertisements

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s