Playlist du blog

fille note musiqueYoukaïdi, ici y a tous les morceaux que vous pouvez retrouver à la fin des articles du blog – avec, à la fin de chacun, un lien vers l’article correspondant si vous cliquez sur la petite note de musique (♫)

♪ musique classique

♪ rock’n’roll de chez les grands

♪ ambiance sixties, pop et rythm’n’blues

♪ trésors antiques, blues et chanson

♪ musique d’aujourd’hui qui déménage

♪ frais, fun et joyeux

♪ hors catégorie

 

 

Musique classique

Ludwig van BeethovenLa Pastorale (6e symphonie) l’un des plus fameux et joyeux chefs d’œuvre de la musique classique, précurseur du romantisme ♫

Riccardo Drigo : Le Corsaire Grand pas de deux ballet classique, duo époustouflant avec Rudolf Noureev & Margot Fonteyn 

Camille Saint-Saëns : Aquarium fabuleuse mélodie onirique, avec toute la poésie du piano et de la celesta. 

Richard Wagner : Lohengrin, prélude à l’Acte 1 l’un des morceaux classiques les plus envoûtant qu’il y ait, à des millénaires de ce qu’on imagine habituellement de Wagner. C’est juste beau, irréellement beau. 

 

Rock’n’roll de chez les grands

The Beatles : Twist and Shout le Fab Four encore à ses débuts… oui oui, il y a eu un début, et ça rockait sévère !

Creedence Clearwater Revival : Rockin all over the world un groupe californien mythique, le rock du bayou ! 

Eric Clapton : Wonderful Tonight ok, c’est un slow, mais… Clapton, quoi. Clapton. Avec orchestre. 

Bob Dylan : Like a Rolling Stone une des plus grande chanson du folk américain, dans un live un peu intimiste. ♫

Humble Pie : Get Down to It l’aventure américaine de Steve Marriott après les british Small Faces, pour un rock transpirant puisé dans les racines du blues

Paul McCartney & Friends : Rockestra Theme quand l’ex-Beatle réunit en studio l’un des plus beaux castings de l’histoire du rock, ben ça dépote, forcément. 

The Rolling Stones : She’s a Rainbow avec cette si jolie petite partition de piano…

Queen feat. Robert Plant : Thank you + Crazy Little Thing Called Love combo de folie au Freddie Mercury Tribute, immense concert à Wembley où quelques unes des plus grandes rockstars de la planète venaient rendre hommage à feu le leader de Queen. 

Small Faces : Lazy Sunday Afternoon un peu dans l’ombre des Kinks et des Who, mais la bande à Steve Marriot aura tout de même bien marqué son époque par son énergie et sa fantaisie !

The Who : Pinball Wizard l’un des grands talents de Pete Townshend a toujours été de composer des riffs légendaires avec très peu d’accords différents. Pinball Wizard, c’est un incontournable. 

 

Ambiance sixties, pop et rythm’n’blues

Antoine : Je reprends la route demain le chanteur à chemises à fleurs et cheveux longs, mais pas forcément idées courtes contrairement à ce qu’un autre a pu chanter… 

The Beach Boys : Good Vibrations ce titre, révolutionnaire à l’époque de ce qu’on pouvait faire en studio,

Tim Buckley : I Never Asked to Be Your Mountain aujourd’hui peut-être un peu moins connu que feu son fils Jeff, chanteur-guitariste surdoué à la voix quasi-divine… mais Jeff avait de qui tenir. Tim avait été grand avant lui.

The Buttefly Ball (etc.) : Love is All en vrai c’est Roger Glover, bassiste de Deep Purple, qui s’est tapé un rail de coke album concept sympathique avec des copains (dont R.J. Dio au chant) et… et ben ça fait toujours plaiz !

Serge Gainsbourg : Comic Strip parce quand t’es in love avec BB, tu voix, tu sors que des pures chansons… et celle-ci est, définitivement, un hymne à la bonne humeur ! 

Rodger Hodgson : Give a Little Bit l’ex-chanteur à la voix d’ange de Supertramp sur son titre favori, avec un orchestre et un beau solo de saxo : du petit lait ! 

Janis Joplin : Kozmic Blues chuuut, écoutez sa voix, juste écoutez sa voix… 

Jethro Tull : A Christmas Song Ian Anderson, le flûtiste du rock, adore les chants de Noël… et c’est tant mieux !  / Birthday Card On Christmas même chose !!! 🙂 Life’s a long song peut-être ma chanson préférée de ce très éclectique groupe anglais, un petit bijou !

Lovin Spoonfull : Daydream en direct des sixties, à l’époque où les Américains s’inspiraient des Anglais pour ravir les fans de p☺op. 

 

Trésors antiques, blues et chanson

Louis Armstrong : West End Blues la trompette légendaire du dieu du jazz, une marche en direct du Far West qui met de bonne humeur 

Jacques Brel : La Valse à Mille Temps je suis désolé, comparer Stromae à cet immense artiste… non, je peux pas

Johnny Cash : I Walk The Line folk éternel, un homme, une guitare, une voix… légendaire ! 

Andre Ceccarelli & Alex LigertwoodSpeed it up ok, c’est années 70, quelque part entre du funk et du rock progressif, mais c’est tellement awesome !

Michael Jackson : Maria oui, du MJ, d’accord, sauf que là, il n’a que 12 ou 13 ans, et une voix, une voix… waouh ! Une chanson étrangement méconnue, mais qui… waouh !

Boby Lapointe : Saucisson de cheval un ami de Prévert et Brassens, adepte de jeux de mots que Devos n’aurait pas renié. C’est pas sa chanson la plus intelligente, mais… hue !

Mélanie Safka : What have they done to my song? grande chanteuse de la trempe de Joan Baez, parmi ses artistes qu’on espère ne pas oublier.

Boris Vian : Je bois l’humour noir du poète désabusé… Monsieur Vian, un grand homme. 

 

Musique d’aujourd’hui qui déménage

The Black Keys : Stop Stop du rock américain 21e siècle, ça cartonne et tant mieux. 

Blur : Tender parce que Damon Albarn sait aussi faire du gospel. Trop bien.

Brother Dege : Too Old to Die Young un blues-rock carrément old school, mais qu’est-ce qu’on aime ! Entendu dans Django de Tarantino

Daft PunkDigital Love un sample disco, un break à la Supertram, des arpèges façon Yngwie Malmsteen… les bons DJ sont des DJ mélomanes.

Django Django : Default tout récent, un côté vintage qui rappelle les films de Tarantino, et y z’ont de l’énergie à revendre ! 

Fatboy Slim : Weapon of Choice big beat groovy et de bonne humeur, rien que pour les pas de danse de Christopher Walken ça vaut le coup ^^ 

Faith No More : Midlife Crisis un vieux hit bien pêchu du rock alternatif, précurseur de la déferlante qui accompagnera Nirvana dans les années 90

Damian Marley : Move! le fils de Bob rape sur un sample d’Exodus (chanson de son père) et des percussions africaines pour un tube électrisant… montez le son !!! 

Kula Shaker : Shower Your Love une pop aux électrisants accents indiens, un poil psychédélique. 

MarchFourth Marching BandGospel de la fanfare ??? eh ben ouep, (que vous avez pu retrouver dans la bande-son de Monstres et Cie. 2) et ça donne la pêche !

Skip the Use : My Darkness Paradise du rock made in France, d’accord ça chante en anglais, mais… fuck ! 

Sugar Hill GangRapper’s Delight bon en fait ça date un peu… mais c’est la base : du funk et des rhymes !

 

Frais, fun et joyeux

Bobby Darin : Don’t Rain On My Parade c’est jazz kitch, mais qu’est-ce c’est bon..

Brigitte Fontaine & -M- : Y’a des Zazous quand la Madone un peu fofolle de la chanson française revisite l’époque Charles Trenet, ça donne, forcément, une petite fantaisie 

Caravan Palace : Suzy de l’electro-swing et là-dessus tu fais la fête mon frère ! 

Isaac Hayes : Chocolate Salty Balls un hit qui a fait le buzz via South Park, ce qui n’enlève rien au talent du chanteur soul aux éternelles allusions sexuelles

Hazmat Modine : Bahamut un trifouillis de tuba, saxophones et autres instruments à vent, jazzy, peu commun, et franchement à découvrir

The Mar-Keys : Last Night un thème rythm’n’blues que tout le monde connaît pour danser le madison ! 

Michael Jackson : Working Day And Night ça groove ! à l’époque Michael n’est pas encore « king of pop », mais ça ne saurait tarder !

Monty Python : Always look on the bright side of life l’hymne a la joie style jazz music-hall de La Vie de Brian 

Sporto Kantès : Whistle c’est fun, c’est frais, c’est groovy, c’est français, c’est Sporto Kantès ! 

Les Wriggles : Poupine et Thierry une comptine à la guitare et mélodie enfantine… mais peut-être pas pour les enfants. 

 

Hors catégorie

Air : Space Maker électro suave et mélodie cosmique… planant, reposant… presque pink-floydesque  / Ce matin-là toute aussi reposante, mais plus fraîche et plus joyeuse

Ian Anderson : Fly by Night le chanteur-flûtiste de Jethro Tull, mélodiste fantaisistes sur ses albums solos… on croirait des oiseau !

Dan Ar Braz et l’Héritage des Celtes : Spike Island Lasses / The Flogging Reel quand la Bretagne résonne en musique, ça fait pas dans la demi-mesure ! 

Earth, Wind and Fire : Power un poid-lourd du funk que ce groupe, qui s’essaie parfois à des morceaux longs un peu expérimentaux 

El StrømMécanique cantique chuuut ne dites rien, juste écoutez, ça se passe dans la stratosphère et c’est magique…

Jun Miyake : Lillies of The Valley the rythme de locomotive et ce piano, leitmotiv musical du Pina de Wim Wenders

Moldy PeachesAnyone Else But You la chanson sans prétention d’aujourd’hui, très très loin des studios, pas vraiment folk, complètement rétro, et juste sympa

Sigur Rós Glosoli l’un des commentaires youtube dit sobrement : « c’est probablement le son qu’a fait l’univers quand il s’est créé. »

F. Vignola & K. PeplowskiTiger Rag en duo guitare / clarinette de malade sur l’un des grands classiques du jazz dixie… techniquement, c’est ouf. 

dancing floune copie

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s