Lundi du lapin

paques rabbit
universlapin

Ah oui, ce mystère du lapin qui distribue des neuneufs en chocolat ! (Que nous on a des cloches, pour raison catholique : elles prennent leurs vacances annuelles entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques. Vacances en Italie, c’est bien connu, Rome et son Vatican, Rome et ses temples polythéistes en ruine, Rome et ses spaghetti bolo arrosés de chianti…)

corleone

Vito Corleone approves.

Et donc, pourquoi lapin ? Eh bien lapin parce que printemps, et que le lapin est un symbole de fertilité, donc de renaissance, donc de naissances en fin de compte parce que côté copulatoire le lapin c’est un champion du monde de la baise et que… wait, c’est vraiment un truc pour les enfants ? Ah ben voyons, c’est bien un truc d’amerloque, ça !

Bref, ne nous égarons pas, ce blog est tout public. Et donc, comme pour pas mal de trucs aux USA, cette histoire de lapin c’est de la récup’ : tout comme pour le cousin Santa Claus, le lapin de Pâques a une origine germanique. Heureusement qu’ils font pas ça pour tout, imaginez, McDo aurait fait fortune en vendant de la choucroute !

Aussi, la morale du jour – quoique sans rapport – que vous partiez en vacances ou que vous vous apprêtiez à reprendre le boulot : be happy!

lapinou

Et un haïku pour la forme :
Lapin de coton
D’un chapeau de magicien
Vient naître au printemps

Et puis, juste parce que tiens, j’ai ça chez moi 🙂
kittens

♪ Stereophonics : Have a nice day

Publicités

La vie des autruches #AS.6

L’autruche est un animal subversif. Et, pour une fois, je peux citer une source de référence ! En effet, Aristote a dit : « l’homme est un animal politique. » Or, l’autruche est politique ! Ainsi que me le confiait l’autre jour mon amie énarque Marie-Ségolène, la politique de l’autruche est certes quelque peu négative sur le plan négatitutif, elle n’en reste pas moins pratiquée par un nombre incalculable d’individus hauts-placés dans la haute-finance ou la moyenne administration.
Je n’invente rien ! – et peut-être que je vais me prendre un procès au ***. D’ailleurs, très franchement, l’autruche, derrière ses airs de grande dame, n’en reste pas moins une mijaurée réactionnaire endimanchée du popotin et dont on se fout les plumes dans le ***.
Alors, la prochaine fois que vous irez au zoo – ou à l’assemblée nationale – méditez sur la citation suivante: fluctuat nec mergitur qui en français veut dire : « autant en emporte le vent, maman, j’ai mal aux dents. »

Ah et puis, joyeux Halloween !

logo halloween

♪ Brother Dege : Too Old to Die Young

Libre service

floune bureau

Et dans la série « publications », je vous présente un (tout) petit livre à moi paru chez Edilivre en eBook et papier, une nouvelle de fin du monde humoristique (aux second, troisième et vingt-huitième degrés) avec un microscopique zeste de poésie (quand même !), d’écologie desprogienne et de conscience politique Maya – disponible prochainement sur Amazon, Fnac.com, Chapitre.com etc.

♪ Sugar Hill Gang : Rapper’s Delight

p*** 1 an

Purée, c’est que today, bougie à souffler ! En même temps que je fête mes 23 ans (eh voui..!) je me rends compte que ce petit blog vient de prendre un an depuis quelques jours, et… c’est cool ! J’ai commencé je n’avais que mon stylo et des crayons de couleur, maintenant j’ai une tablette graphique, et histoire de voir les avancées je remets à jour deux dessins proverbiaux sortis d’il y a un an. Oué ben y a pas photo ! Et puis hop, un haïku pour l’occaz :

Naissance en septembre
Quand la nature s’endort
Fait enfant rêveur

Bon ben, bon anniversaire le blog !
(et deux proverbes à la Floune juste parce que)

aflorisme profiterole

aflorisme télécruche

Et si vous avez des amis qui ont facebook, un petit like sur ma page est toujours apprécié ! 🙂

FB : Chako Griff’

♪ Michael Jackson : Working Day And Night