Fable de rentrée

Le bonjour à tous ! En cette nouvelle rentrée – que je vous souhaite belle – qui ne doit pas être confondue avec la nouvelle année – que je vous souhaiterai belle dans quatre mois – je vous propose ma dernière planchette BD toute joyeuse, et mes meilleurs vœux de réussite !

Floune fable corbeau
Je vous laisse le soin d’apprécier la punchline.. ^^
En l’occasion de ce premier septembre, je partagerai une phrase du Dalaï Lama : “Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée.”
Après méditation, bientôt, de nouvelles aventures !

Page 8

Ces 3 corbeaux viennent d’un autre artiste : http://jean-francois-poussard.tumblr.com/

♪ Bob Marley : Three Little Birds

p*** 1 an

Purée, c’est que today, bougie à souffler ! En même temps que je fête mes 23 ans (eh voui..!) je me rends compte que ce petit blog vient de prendre un an depuis quelques jours, et… c’est cool ! J’ai commencé je n’avais que mon stylo et des crayons de couleur, maintenant j’ai une tablette graphique, et histoire de voir les avancées je remets à jour deux dessins proverbiaux sortis d’il y a un an. Oué ben y a pas photo ! Et puis hop, un haïku pour l’occaz :

Naissance en septembre
Quand la nature s’endort
Fait enfant rêveur

Bon ben, bon anniversaire le blog !
(et deux proverbes à la Floune juste parce que)

aflorisme profiterole

aflorisme télécruche

Et si vous avez des amis qui ont facebook, un petit like sur ma page est toujours apprécié ! 🙂

FB : Chako Griff’

♪ Michael Jackson : Working Day And Night

Ice cream (et hygiène dentaire)

glace fraise dentiste SE

C’est l’histoire d’un congélo amoureux d’une glace à l’eau.

La glace à l’eau a plein d’amis, à la fraise, vanille, chocolat et pistache, d’autres au citron, orange et framboise-cassis. Le congélo n’a pour voisins qu’un distributeur de soda, une cafetière et une étagère de barres chocolatées. Toute la journée il s’ennuie, tandis que dans son ventre, son énorme ventre froid, sorbets et glaces font la nouba.

Toute la journée le congélo attend la nuit et, pour faire plaisir à sa glace à l’eau, entrouvre discrètement sa vitre, qu’elle puisse prendre l’air, souffler un peu, voir le dehors. Le congélo regarde sa belle regarder les étoiles, puis retourner à l’intérieur, dire poliment merci et rejoindre la fête avec un sorbet fruits de la passion. Le congélo est malheureux, il la voudrait rien que pour lui.

Un jour elle lui dit : « laisse-moi sortir l’après-midi, je rêve de voir le soleil. » Bien sûr le congélo ne se sent pas de joie ! Seulement il le sait bien, au soleil sa belle fondra, et lui fondra pour elle. Alors il dit : « pas maintenant, mais ce soir, promis, je t’ouvre ! » Mais on ne refuse rien à la glace à l’eau. Elle ne demande pas à sortir ce soir-là, ni le soir suivant, ne lui adresse même plus la parole.

Le troisième jour, il n’y tient plus. La glace à l’eau exulte : elle sort voir le soleil, respire l’air tiède, s’excuse pour sa froideur, espère bronzer un peu. Le congélo la regarde savourer son bonheur éphémère. Ce jour-là, à ses larmes se mêlera l’eau de la glace fondue.

chowchow

« Oh ouiiiii, des glaces… Dis, tu m’en offres une ? »

♪ The Moldy Peaches : Anyone Else But You (live)