Guns et slips panthère

Bien. Après ce dessin de très mauvais goût (mais peut-être porteur d’une terrible vérité ?) j’ai le plaisir d’annoncer que le renard Floune ci-dessous reviendra prochainement dans une chtite BD ! Et j’ai envie de laisser un lien vers un article du Gorafi en lien avec ce dessin (ça fait deux fois « lien » dans la même phrase) http://www.legorafi.fr/2013/09/18/la-societe-accusee-de-rendre-les-jeux-video-violents/ En général ils sont excellents dans le grand n’importe quoi, mais parfois y a de la vérité derrière ce qu’ils écrivent !
Bon, et parce que j’avais envie de dessiner une blague débile :

 

♪ Mélanie Safka : What have they done to my song?

Sensualité

  

Mon texte Le portrait de sa mère

en finale du concours de nouvelles d’Edilivre

même s’il n’est pas franchement érotique

mais c’est bien quand même, non ?

  

♥ ♥ ♥

Pour (re)lire le texte : http://www.edilivre.com/media/blog/2013/05/Le-portrait-de-sa-m%C3%A8re-de-Chako-Concours-de-nouvelles-Erotiques-Edilivre.pdf

Et – siouplé! – y mettre un petit « like » sur facebook : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=539606186077700&set=a.539606046077714.1073741832.203451893026466&type=3&theater

Sur 800 participants quand même.. pas mal ^^ du coup comme j’suis de bonne humeur je vous dessine un petit neko maneki, les chats porte-bonheur made in Japan !

Bon weekend !

neko maneki

et si vous cliquez sur le chat ça vous envoie sur un épisode sulfureux mais toujours excellent de La Linea!

♪ R.E.M. : Shiny Happy People

Le lapin et la belette

D’après Jean de La Fontaine et les Wriggles

Une belette dans son trou nichée
Essayait un nouveau gel douche
Maître lapin par l’odeur excité
Voulut s’approcher de sa couche
« Bien le bonjour, demoiselle parfumée »
Dit le lapin, l’eau à la bouche
« Si ton visage égale ton fumet
Je baise jusqu’à tes babouches »

Flattée, la belle voulut se montrer
Mais n’étant pas très fine-mouche
Dans sa hâte oublia sa nudité
Et dévoila tout à la louche
Maître lapin en fut bien enchanté
Étant né de lubrique souche
Il s’empressa alors de l’embrasser
Pressé de tirer ses cartouches

Dame belette se laissa aller
Se montrant ma foi peu farouche
Quant à la suite, je ne peux en parler
Désolé de botter en touche
Sachez juste que ce fut agité
Sur le tempo d’un jazz manouche
Comme quoi celui qui sait bien parler
Peut lever des saintes-nitouches

♪ Les Wriggles : Poupine et Thierry