Marée chaussée

Demain c’est l’été, l’époque où fleurissent les maillots de bain !ImageImage

Ah oui, le célèbre appel du 18 juin (qui me permet de faire un jeu de mots que je pourrais dédicacer aux fillettes de Sous Nos Couettes), symbole fondateur de la Résistance française – sans quoi on serait restés dans l’Histoire comme des collabos, AH-HA! comme dirait Pierre-Emmanuel Barré. Enfin bref, tout ça c’est bon pour l’industrie des pompes funèbres, et c’est les plages de Normandie qui ont trinqué. Remarquez, je préfère celles de la Charente-Maritime et de l’Aquitaine, mais ce n’est que mon avis.

Revenons à nos patins. Pourquoi cette expression, au fait, pour désigner ce que les anglophones appellent french kiss ? Vraisemblablement, "patiner" est un ancien mot d’argot pour désigner une caresse à tendance excitatrice (excitationneuse ?), ensuite "galocher"… ben, la galoche se référant à une chaussure, c’est finalement assez proche du patin. Quant à la pelle, j’en sais rien – toujours est-il que, si on se prend un râteau, c’est qu’on avait fait mauvaise pioche, ha! ha! ha! Et, à propos d’amour, le magnifique Crépuscule de Victor Hugo sur lequel ont planché les lycéens pour le bac, et qui a valu au pauvre Victor et même à Léopoldine une avalanche de messages aussi cons que méchants sur Twitter… Triste époque. Heureusement qu’il nous reste Stéphane De Groodt.

Pour ce qui est de l’actualité, étant (j’espère) futur intermittent du spectacle, je ne peux pas ne pas partager cet excellent article de chez Mediapart parce que faut dire ce qui est, c’est pas le coût de l’intermittence le problème – exactement comme le FN qui parle toujours du coût de l’immigration en oubliant volontairement le bénéfice – c’est que c’est un modèle que le patronat souhaite dégommer parce qu’il est à contre-courant de l’idéologie archaïque de plein-emploi et de paritarisme social-libéral. Ici : Le modèle des intermittents, c’est une sortie du chômage de masse

Ou, pour faire plus simple et détendu, une excellente vidéo d’Aldebert qui nous explique tout bien comme il faut : Feignants d’intermittents

Allez, on se quitte sur une belle chanson québécoise parfaitement d’actualité !

Beau Dommage : Complainte du phoque en Alaska

Lundi du lapin

paques rabbit
universlapin

Ah oui, ce mystère du lapin qui distribue des neuneufs en chocolat ! (Que nous on a des cloches, pour raison catholique : elles prennent leurs vacances annuelles entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques. Vacances en Italie, c’est bien connu, Rome et son Vatican, Rome et ses temples polythéistes en ruine, Rome et ses spaghetti bolo arrosés de chianti…)

corleone

Vito Corleone approves.

Et donc, pourquoi lapin ? Eh bien lapin parce que printemps, et que le lapin est un symbole de fertilité, donc de renaissance, donc de naissances en fin de compte parce que côté copulatoire le lapin c’est un champion du monde de la baise et que… wait, c’est vraiment un truc pour les enfants ? Ah ben voyons, c’est bien un truc d’amerloque, ça !

Bref, ne nous égarons pas, ce blog est tout public. Et donc, comme pour pas mal de trucs aux USA, cette histoire de lapin c’est de la récup’ : tout comme pour le cousin Santa Claus, le lapin de Pâques a une origine germanique. Heureusement qu’ils font pas ça pour tout, imaginez, McDo aurait fait fortune en vendant de la choucroute !

Aussi, la morale du jour – quoique sans rapport – que vous partiez en vacances ou que vous vous apprêtiez à reprendre le boulot : be happy!

lapinou

Et un haïku pour la forme :
Lapin de coton
D’un chapeau de magicien
Vient naître au printemps

Et puis, juste parce que tiens, j’ai ça chez moi :-)
kittens

♪ Stereophonics – Have a nice day

22, v’là le printemps!

Hahaha, trop drôle le titre de mon post, juste parce qu’on est le 22 et que… bon d’accord je ne dis plus rien.

mars2

Tout de même, si. En fait, ce post sera un post militant (sans rapport avec les élections municipales). Constatons que Mars, dieu romain de la GUERRE (Arès chez les Grecs) mais donc de la GUERRE, a pour lui un mois de l’année, une planète et un truc à grignoter que tous les distributeurs de confiserie de la planète ont en stock. Pourquoi aucun équivalent chez d’autres dieux tels qu’Apollon, patron des arts, ou Diane, de la nature ? – ok, me dira-t-on, il y a eu les mission Apollo à la NASA, m’enfin dans un contexte de course à l’espace comme relais de la Guerre froide, je trouve ça moyen.

minerve

Donc voilà, une fois encore, constatons quelles valeurs prédominent dans nos sociétés… et encore, les Romains n’avaient pas créé un dieu du dollar ! Qu’à cela ne tienne, au moins l’hiver est fini.

Et d'ailleurs, j'ai appris récemment que les écureuils n'hibernaient pas. Promis juré.

Et d’ailleurs, j’ai appris récemment que les écureuils n’hibernaient pas. Promis juré.

*oui et alors, ok, sur le plan zodiacal, y a aussi le Lion qui a une barre chocolatée à son nom. N’allons pas jouer au plus malin !

♪ Next to Normal (Broadway Musical) : I’m Alive

Smocœur

Valentine's Cats

Houlà-là, y a longtemps que je n’étais pas venu là ! Janvier très booké, même plus le temps de poster un p’tit dessin.. (sgnif) Hé voui, métro-boulot-dodo, enfin capté ce concept de Parigot. Et à propos de boulot, satisfaction d’avoir vu mon très court-métrage Ets en sélection au festival Filmer le travail à Poitiers cette semaine ! Et puis nouveaux articles avant la fin du mois, promis. Bon weekend !

work is happiness

si vous cliquez sur l’image, y a une vidéo

♪ Jimi Hendrix : The Wind Cries Mary (version live!!!)